L’été est généralement perçu comme la saison où les températures sont les plus élevées,

ainsi que la période de l’année où le Soleil reste le plus longtemps dans le ciel entre son lever et son coucher

Du fait de l’inclinaison de la Terre sur le plan de l’écliptique,

l’hémisphère plongé dans la saison d’été est incliné en direction du Soleil,

provoquant ainsi l’allongement de la durée des jours et l’augmentation de la température.

kcs1rjxa.gif

Un phénomène symétrique se produit dans l’hémisphère sud,

la Terre se trouvant alors au périhélie et l’été y est la saison la plus courte.

wrux4f4x.jpg

le crépuscule dure au moins une heure et conduit parfois au phénomène de nuits blanches,

rencontré à Saint-Pétersbourg et en Scandinavie.

L’été est la période de fructification pour la plupart des plantes,

elle précède l’automne au cours duquel la nature entre dans une phase de déclin.

L’été est donc fréquemment utilisé comme une métaphore d’une période faste, d’un apogée