Il faut d’abord s’en faire une Allier,
s’assurer qu’elle est Seine
et bien en Cher
et que Savoie vous séduit.

Lorsqu’on sent son Eure venue,
on commence par lui caresser le Haut-Rhin
puis on descend vers le Bas-Rhin.

On contourne alors l’Aisne
pour entrer dans la Creuse.

La, ça se Corse,
on trouve quelque chose de bien Doubs.

Sans perdre le Nord,
et pour gagner ce Paris,
on attend que ça Vienne
et si on ne se débrouille pas comme un Manche,
on peut entrer en Gard
et y rester jusqu’à l’Aube.

En Somme, il ne s’agit Pas-de-Calais
ni de s’endormir comme un Loire
si l’on veut devenir un Hérault

 

rire 01

merci 04